En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

les parcours

CISTAC Jules

Par admin galilee, publié le mardi 17 avril 2018 08:52 - Mis à jour le mardi 17 avril 2018 08:52

CISTAC Jules

 

contact : jules.cistac@hotmail.fr

 

Bac S SVT obtenu en 2014

 

au lycée de 2011 à 2014

 

Parcours :

Je suis entré à la faculté de droit de Nantes en 2014, j'y ai obtenu ma licence en 2017, mention droit privé. J'étudie maintenant en Master I Droit privé et sciences criminelles à la faculté de droit d'Aix-Marseille, à Aix-en-Provence. Je suis parallèlement inscrit à un Diplôme universitaire en sciences pénales et criminologie.


Les études de droit sont passionnantes. En effet, elles couvrent un domaine d'étude extrêmement large, il s'agit d'étudier par exemple en licence et en master, des sciences aussi diverses que la politique, la sociologie, la philosophie, la médecine, la biologie etc.

Et d'étudier juridiquement la famille, le crime, les contrats, l'entreprise, la guerre, le gouvernement, le Parlement, la bioéthique, l'Union Européenne, les relations entre les Etats, le monde du travail etc

Etudier le droit est aussi un excellent moyen de comprendre et d'analyser l'actualité, une bonne partie des relations qu'il y a entre les hommes (personnelles, entre Etats, politiques, d'affaires , criminelles).

Il s'agit cependant d'un cursus exigeant qui demande de maîtriser une méthodologie particulière. Les lycéens n'ont pratiquement jamais été initiés à cette discipline qui ne ressemble en rien à ce qui leur a toujours été enseigné. Il ne faut pas se fier à certains mythes qui gravitent autour du droit. Il n'est pas demandé aux étudiants d'apprendre par coeur le Code civil ou le Code pénal, il ne s'agit pas de faire du "par coeur", le droit est davantage une méthode, une rigueur à acquérir. Il y a effectivement beaucoup de connaissances à intégrer mais comme dans n'importe quelle discipline. Il faut avoir de bonnes capacités rédactionnelles et des qualités orales certaines (l'oral est omniprésent dans les métiers du droit). Il ne faut pas penser non plus qu'il s'agit d'une discipline littéraire, bien au contraire, la méthode et le raisonnement juridiques ont une approche très scientifique. Même si, comme dit plus haut, c'est une science à part entière à laquelle les lycéens n'ont jamais été initiés, il est difficile de s'en faire une idée.

Un conseil important en faculté de droit, il s'agit bien sûr d'être rigoureux, d'effectuer un travail régulier. Mais ce qui m'a le plus aidé dans mes études a été de travailler en groupe. En effet, cela permet de mieux appréhender des notions parfois compliquées, de s'entraider pour des devoirs et même de garder une motivation constante. Un des pièges, l'une des grandes difficultés est trop souvent de baisser les bras. Cela arrive très souvent, et à tout le monde. J'ai déjà eu envie de tout arrêter plusieurs fois, un coup de mou, trop de travail sur une période. Mais il faut persévérer, car cela en vaut la peine.

Si vous aimez la culture générale, un champ d'étude très large qui se renouvelle en permanence, qui est riche intellectuellement, alors tentez l'expérience ! Les études de droit mènent à une diversité incroyable de métiers avec une bonne insertion, les classiques : avocat, magistrat, notaire, huissier; mais aussi juriste d'entreprise, juriste en mairie, diplomate, directeur d'hôpital, coordination humanitaire, administration pénitentiaire, les ONG, fonctionnaire au sein de l'Union européenne, police et gendarmerie, fonctionnaire de catégorie A, journalisme juridique, etc.

 

Catégories
  • ordre alphabétique
  • S SVT
  • Fac de Droit
  • Nantes
  • Aix