En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

le lycée dans la presse

Ouest-France 26 mai 2014 : "Lycéens et colégiens font concourir leurs robots"

Par OLIVIER GUIVARC'H, publié le lundi 2 juin 2014 11:37 - Mis à jour le lundi 2 juin 2014 11:37
 
Lycéens et collégiens font concourir leurs robots
Des élèves et l'ensemble des robots présentés au jury pour déterminer le plus esthétique des robots

Mardi 20 mai, c'était l'effervescence au lycée Galilée. 52 élèves de 3e et 20 élèves de seconde, option sciences de l'ingénieur, du lycée Galilée s'étaient rassemblés autour du forum, pour participer à la 3e édition du concours robotique, organisé par le lycée. Ce grand événement représentait pour chacun, l'aboutissement de nombreuses heures de travail consacrées à ce projet et l'espoir de décrocher une coupe, voire deux, pour son équipe, à l'issue du concours.

Les Pornicais l'emportent

Cette année, le lycée Galilée accueillait des élèves des collèges, Jacques-Brel de Guérande, Grand-Air et Eric-Tabarly de La Baule et le collège Mounès de Pornic. Chaque établissement scolaire était représenté par deux, trois ou quatre équipes.

Le concours a démarré avec la présentation des 18 robots, réalisés par chacune des équipes participantes. Les robots étaient constitués de différents éléments techniques, capteurs à ultrasons, à infrarouge, d'une carrosserie, de roues et de deux bras. Le jury devait désigner le robot le plus esthétique. Les élèves avaient rivalisé d'ingéniosité et d'originalité, dans la conception de la carrosserie. Puis ce fut l'ouverture, en fin de matinée, des 25 matchs de qualification en vue d'une qualification à la finale.

Trois, deux, un, zéro ! C'est parti pour un défi de moins de trois minutes, pour les deux équipes. Chaque robot devait détecter grâce à ses capteurs, huit plots disposés sur l'une des deux tables et les éjecter avec ses bras, avant l'équipe adverse.

Deux équipes du collège de Pornic ont gagné les deux coupes en lice, une pour l'esthétisme du robot, et la deuxième pour la rapidité d'exécution du défi. Depuis plusieurs mois, les jeunes ont travaillé avec beaucoup d'énergie, sur ce projet, avec l'aide de leurs enseignants, en technologie, arts plastiques ou sciences de l'ingénieur. Après avoir appréhendé tout le mécanisme, les élèves devaient eux-mêmes programmer et régler leur robot.

Il y a trois ans, Pierre Joly, proviseur du lycée Galilée et Jean-Marie Loutrel, enseignant en sciences de l'ingénieur, ont décidé d'organiser ce concours afin de créer une liaison entre le collège et le lycée, sur un projet commun et donner l'occasion d'intégrer dans le programme de technologie pour les élèves de 3e, et de sciences de l'ingénieur, pour les secondes, de nouvelles notions et de découvrir de nouvelles technologies.

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • 2014