En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

le lycée dans la presse

Ouest-France 19 décembre 2013 : au lycée Galilée, belle initiation scientifique

Par OLIVIER GUIVARC'H, publié le jeudi 26 décembre 2013 14:43 - Mis à jour le jeudi 26 décembre 2013 14:43
 

À la suite d'un travail sur le thème de l'eau, physique-chimie et en science et vie de la terre, les élèves de seconde, option « sciences et laboratoire » ont invité les classes de CM2 de l'école du Bois-Rochefort.

L'eau que nous buvons, l'eau dans notre environnement et l'eau qui nourrit les plantes... Comment les identifier en quelques expériences simples... Éric Steune, professeur de sciences physiques : « Comme les élèves de CM2 ont une initiation aux sciences dans leur cursus, nous leur proposons de venir voir des expériences, tester, et manipuler, encadrés par des élèves de seconde, ce qui leur permet de découvrir du matériel qu'ils n'ont pas l'occasion d'utiliser en CM2. Dans quelques années, ce sont eux qui seront là ! »

Jean-Yves Laurent, enseignant à l'école du Bois-Rochefort, trouve un grand intérêt à cette initiation qui s'inscrit dans l'objectif scientifique mis en avant à l'école : les élèves réalisent des expériences dans des conditions optimales.

L'ambiance est particulièrement studieuse au labo. Les plus jeunes, un peu intimidés à leur arrivée, se prennent vite au jeu et s'avèrent passionnés, posant des questions, cherchant à comprendre. Les aînés, très au fait de leur rôle pédagogique, expliquent de façon claire, encourageant la pratique des tests, vérifiant l'assimilation... Un échange qui permet aux élèves de seconde de s'initier à la pédagogie, aux plus jeunes de découvrir

Yohann, 15 ans : « Trop bien, ils sont super-intéressés ! Ils n'avaient jamais vu les précipités, ça les amuse, c'est quelque chose de nouveau pour eux. » Mathis poursuit : « C'est un peu dur d'être prof, il faut aimer être au contact des enfants, ça ne me pose pas de problème ! » Emilie et Marion affirment : « Il faut trouver les mots... ».

Après la démonstration de la présence d'ions dans différents liquides : eau de mer, eau du robinet, eau distillée, Édouard, 10 ans, résume : « On est venus voir ce qu'il y avait dans l'eau qu'on savait pas avant. Par exemple, je savais pas qu'il y avait du chlore dans l'eau du robinet, mais je savais qu'il n'y avait rien dans l'eau déminéralisée et qu'on trouvait du calcium dans l'eau de source. On a vu qu'avec du nitrate d'argent, on peut voir le chlore. » Des vocations sont peut-être en germination !

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • 2013